Présentation

Créée en 2008, la revue Mosaïque est destinée à accueillir principalement des contributions de doctorantes et de doctorants ainsi que de jeunes docteurs. Elle est animée par des jeunes chercheurs en sciences humaines, issus de disciplines diverses (principalement l’histoire, la philosophie et la littérature).

Couverture Mosaïque - 21 | 2024

21 | 2024Les manifestations du sens dans l'espace public. Signes, symboles, symptômes

Sous la direction de Rémi Leroy et Jérôme Watin-Augouard

Cette vingt-et-unième livraison de Mosaïque est riche puisqu'elle propose deux dossiers. Le dossier coordonné par Jérôme Wattin-Augouard et Rémi Leroy réunit des contributions en philosophie, histoire, géographie du genre et littérature post-coloniale, qui interrogent les modalités de constitution d'un "monde commun" ou d'un "espace public" depuis la diversité des significations (signes, symboles, symptômes) qui le traversent. Le second dossier, coordonné par Julie Ozcan, Clara Kalogérakis et Matthieu Mensch, porte sur les nobles dames et l'histoire des émotions. L'étude des émotions se concentre sur l’articulation entre codes socioculturels, conjonctures et individualités. Pour la noblesse féminine, participant à une élite politique, les émotions sont mises en scènes dans des textes tels que les traités, les chroniques, les correspondances, ainsi que dans les romans et dans l’iconographie.  Les correspondances, associées à une forme d’intimité, sont cependant souvent codifiées, destinées à être reçues et lues dans des contextes bien particuliers qu’il ne faut pas négliger. Ce dossier propose, à travers différents exemples, des pistes de réflexion pour déceler l'émotion féminine et ses enjeux pour les nobles dames entre le Moyen Âge et l'époque contemporaine.

Notes de la rédaction

Coordination éditoriale pour la revue Mosaïque : Audran Aulanier, Dan Di Razza & Camille Paccou

Préparation des textes : Karolina Suchecka et Alice Dancerelle-Bourlon

Sommaire