Didon, héroïne médiévale de l’Ovide moralisé ?

  • Dido, Medieval Heroine of the Ovide moralisé ?

DOI : 10.54563/bdba.1810

p. 17-30

Abstracts

Parce qu’elle possède certaines qualités du héros masculin traditionnel, Didon pose problème quand il s’agit de donner une définition de l’héroïsme féminin au Moyen Âge. L’Ovide moralisé s’interroge sur cette figure ambiguë en la confrontant à différents modèles héroïques, antiques et médiévaux, auxquels le personnage échoue à s’identifier, si bien que Didon ne peut finalement apparaître que comme un contre-modèle.

Because she has certain qualities of the traditional male hero, Dido is a problematic character when it comes to defining female heroism in the Middle Ages. The Ovide moralisé questions this ambiguous figure by confronting her with different heroic models, belonging to ancient and medieval areas, with which the character fails to be identified. So Dido can only appear at the end as a counter-model.

Outline

Excerpt

Le titre de cet article pose d’emblée la question de savoir comment parler d’héroïsme médiéval, alors que ni l’ancien français ni le moyen français ne disposent d’un terme équivalent à cette notion antique, d’autant que le héros grec qui en est l’origine s’inscrit dans des réalités tout à fait propres à la société dont il est issu.

Cependant, il est de nombreux héros antiques que le Moyen Âge s’est réapproprié – en particulier à partir du xiie siècle avec les romans d’Antiquité comme le Roman d’Eneas. La notion d’héroïsme a donc nécessairement dû, d’une façon ou d’une autre, s’intégrer au système de pensée médiéval. D’après O. Linder, elle l’a fait par le biais de la notion d’hybris, traduite par celle de desmesure, très présente dans le discours moral médiéval et qu’on retrouve notamment dans la figure du chevalier commettant par orgueil une faute primordiale qu’il doit s’efforcer ensuite de racheter.

Mais cette réponse proposée à la question de l’héroïsme médiéval amène la question ...

References

Bibliographical reference

Sara Cusset, « Didon, héroïne médiévale de l’Ovide moralisé ? », Bien Dire et Bien Aprandre, 38 | 2023, 17-30.

Electronic reference

Sara Cusset, « Didon, héroïne médiévale de l’Ovide moralisé ? », Bien Dire et Bien Aprandre [Online], 38 | 2023, Online since 08 décembre 2024, connection on 21 juillet 2024. URL : http://www.peren-revues.fr/bien-dire-et-bien-aprandre/1810

Author

Sara Cusset

Lyon 2 / UCLouvain

Copyright

CC-BY-NC-ND