‘À propos de la susdicte fable de ΙΩ’ : la figure d’Io dans le Champ fleury de Geoffroy Tory, une héroïne païenne antique ?

  • ‘À propos de la susdicte fable de ΙΩ’: The Figure of Io in the Champ fleury of Geoffroy Tory, An Ancient Pagan Heroine?

DOI : 10.54563/bdba.2044

p. 311-326

Abstracts

Dans son ouvrage Champ fleury publié en 1529, Geoffroy Tory présente des lettres parfaites au niveau phonique et graphique dans une optique d’illustration de la langue française. Il remonte d’abord à l’invention des lettres, qu’il ancre dans le mythe d’Io. Cet article se propose d’interroger les modalités de représentation et d’interprétation de cette figure féminine antique dans la version singulière que cet auteur en donne.

In his work Champ Fleury, published in 1529, Geoffroy Tory presents phonically and graphically perfect letters in order to illustrate the French language. He first goes back to the invention of letters, which he roots in the myth of Io. This article will examine the ways in which this ancient female figure is represented and interpreted in this author's own version.

Outline

Excerpt

En 1529 est publié chez Gilles de Gourmont un ouvrage singulier, le Champ fleury de Geoffroy Tory, aussi intitulé L’art et science de la due et vraie proportion des lettres attiques, qu’on dit autrement lettres antiques, et vulgairement lettres romaines, proportionnees selon le corps et le visage humain. Cette œuvre littéraire, qu’on considère la plupart du temps comme un traité sur les lettres, est écrite en français et en prose et touche à diverses disciplines comme la typographie, la grammaire ou la phonétique. En effet, Tory entend proposer des lettres graphiquement parfaites dans l’optique de codifier la langue française. Il remonte d’abord à l’origine des lettres Attiques, qu’on appelle vulgairement lettres Antiques, & abusivement lettres Romaines, dont il attribue l’invention aux Ioniens, qu’il dit avoir été nommés d’après Io. Sur la base de diverses sources textuelles dont Ovide ou Boccace, il raconte sa version du mythe antique d’Io, dans le prénom de laquelle il ancre tout...

References

Bibliographical reference

Sandy Maillard, « ‘À propos de la susdicte fable de ΙΩ’ : la figure d’Io dans le Champ fleury de Geoffroy Tory, une héroïne païenne antique ? », Bien Dire et Bien Aprandre, 38 | 2023, 311-326.

Electronic reference

Sandy Maillard, « ‘À propos de la susdicte fable de ΙΩ’ : la figure d’Io dans le Champ fleury de Geoffroy Tory, une héroïne païenne antique ? », Bien Dire et Bien Aprandre [Online], 38 | 2023, Online since 08 décembre 2024, connection on 13 juillet 2024. URL : http://www.peren-revues.fr/bien-dire-et-bien-aprandre/2044

Author

Sandy Maillard

Université de Neuchâtel

Copyright

CC-BY-NC-ND